Pour recevoir ma newsletter, abonnez-vous ci-dessous.

Pas d'inquiétude : je hais les spams !

L’accord de l’adjectif de couleur : règles et synthèse à imprimer

Après la fiche sur les raccourcis clavier (majuscules accentuées et guillemets), je vous propose un petit mémo relatif à la question parfois épineuse de l’accord de l’adjectif de couleur. Posez-le à côté de votre ordinateur ou aimantez-le sur le frigo quelque temps et vous deviendrez incollable ! En tout cas, moi, cela m’a été utile.

Pour vous proposer cette synthèse, j’ai fait le tour de mes livres d’orthographe et consulté différents sites.

Mais pour tirer le meilleur parti de la fiche synthétique,  voyons d’abord de manière plus détaillée les règles relatives à l’accord de l’adjectif de couleur. Pour savoir s’il faut accorder un adjectif de couleur, on peut se poser les 4 questions suivantes :

  1. L’adjectif de couleur désigne-t-il un nom ?

    Ex : émeraude, parme, sable, acier, jonquille …

    Lorsqu’il désigne un nom, l’adjectif de couleur est toujours invariable :

    Des nappes émeraude

    Attention, Il y a des exceptions (sinon, ce ne serait pas drôle !) :

    écarlate, fauve, incarnat, mauve, pourpre, rose et vermeil : il faut accorder.

    C’est assez logique pour incarnat, fauve et vermeil qui étaient à l’origine des adjectifs.

    Autre précision : on n’accorde pas les noms employés comme adjectifs de couleur mais il faut accorder les adjectifs de couleur qui en dérivent :

    Des nappes argent

    Mais :

    Des nappes argentées

     

    Enfin, (on commence à vraiment bien s’amuser, n’est-ce pas ?)  châtain est un cas à part : il prend la marque du pluriel au masculin mais prend rarement la marque du féminin :

    Des cheveux châtains

    Mais :

    Une chevelure châtain (rarement : une chevelure châtaine)

  2. L’adjectif de couleur est-il simple ?

    Si l’adjectif de couleur est composé d’un seul mot (et qu’il ne désigne pas un nom), on accorde : vert, rouge, jaune etc…

    Des nappes bleues

     

    Une exception : les adjectifs de couleur dérivés d’une langue étrangère ne s’accordent pas (kaki, auburn etc…).

    Des nappes kaki 

  3. L’adjectif de couleur est-il composé ?

    L’adjectif de couleur composé de plusieurs mots est invariable : bleu clair, rouge sang, vert soutenu etc…

    Vous vous demandez peut-être s’il faut mettre un tiret entre les deux adjectifs. On conseille souvent de mettre un tiret lorsqu’un adjectif de couleur est complété par un autre adjectif de couleur. Mais ce n’est pas obligatoire.

    Des nappes jaune-vert

    ou

    Des nappes jaune vert

  4. L’adjectif de couleur est-il coordonné à un autre adjectif de couleur par « et » ?

Dans ce cas, l’accord dépend du sens :

Des nappes vert et jaune signifie que chaque nappe contient du vert et du jaune.

Des nappes vertes et jaunes signifie qu’il y a des nappes vertes et des nappes jaunes.

Rappel : si un adjectif de couleur désigne un nom, il est invariable (sauf exceptions citées plus haut). On aura donc en fonction du sens :

Des nappes jaune et émeraude

Ou :

Des nappes jaunes et émeraude

En cas d’ambiguïté, mieux vaut ne pas accorder (cela ne constitue pas une faute).

Voilà, une fois ces principes compris, il ne reste plus qu’à les mémoriser grâce à la fiche de synthèse suivante ( vous pouvez la télécharger ci-dessous) :

infographie accord de l'adjectif de couleur

Télécharger la synthèse

Je vous laisse réviser et vous proposerez prochainement un quiz pour vous tester.

=> Edit du 12/04/17 : Le voici ! Quiz sur l’accord de l’adjectif de couleur

Pour vous abonner à la newsletter :

 

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *